Une hypothèque de 99 ans

Lundi, 8 Décembre, 2014

Robert PerreaultArriverons-nous au jour où le paiement de la terre sera complété à la troisième génération d’agriculteurs? Je crois qu’il est plus que temps de réfléchir à l’agriculture que nous voulons pour nos enfants. En voyant des terres s’acheter à 15 000 $ l’acre dans notre région, je me pose sérieusement la question : jusqu’à quel délai étalerons-nous la période de rentabilisation d’une terre? Pour un agriculteur de mon âge, il est possible d’utiliser une partie des revenus pour payer une terre à ce prix. Par contre, pour une personne de la relève, qui a besoin de revenus pour sa famille, le risque financier n’est pas le même.

Pourquoi se poser la question collectivement? Parce que notre modèle d’agriculture est à une étape importante. Vous connaissez comme moi l’évolution du prix des terres depuis les dix dernières années. Depuis ces derniers dix ans, quelle a été la variation du prix du maïs, du lait, du poulet...? Nous pouvons conclure, sans grande analyse, que le coût des actifs agricoles a augmenté de façon disproportionnée par rapport à nos revenus.

L’agriculture est un métier noble et passionnant. Je souhaite profondément que les jeunes désirant vivre de ce métier puissent le faire comme j’ai pu le faire il y a plusieurs années. En cette période-ci de l’agriculture, j’ai davantage de questions que de réponses pour le transfert à notre relève. L’agriculteur est travaillant et ingénieux pour trouver des solutions et je suis convaincu que nous trouverons une méthode afin que le producteur puisse continuer d’être propriétaire de sa ferme et de bien en vivre.

Sur un autre sujet, après avoir travaillé pendant toute la saison, il est important de prendre une période de repos et de passer du bon temps en famille et avec des amis.

J’aimerais remercier tous les employés de Profid’Or pour leur bon travail, surtout après avoir passé au travers des changements importants pour notre coopérative.

J’aimerais aussi remercier tous nos membres et clients de votre relation d’affaires avec nous.

Au nom de La Coop Profid’Or, je vous souhaite un très bon temps des fêtes et une bonne année 2015.

Je demeure toujours à votre écoute.

Robert Perreault